Considéré comme un guitariste avec une approche artistique, un discours musical et une maîtrise uniques de son instrument,
George Vassilev (www.george-vassilev.com) est né en Bulgarie. Il suit les cours de Lijuben Haralambiev à l’Ecole Nationale de Musique de Varna et en 1987 il poursuit ses études au Conservatoire de Kiev (ex-URSS) sous la direction de N. Mikhailenko.

En 1992, il obtient en Suisse le Premier Prix de Virtuosité au Conservatoire de Genève dans la classe de Maria Livia São Marcos, suivi, en 2001, par un diplôme de “Master Concert Degree” à l’Académie Royale de Copenhague (Danemark) dans la classe de Ingolf Olsen.

Il est lauréat de plusieurs prix dans de prestigieux concours internationaux de musique, parmi lesquels l’on peut citer:

1995 – Premier Prix au Concours International d’Exécution Musicale CIEM, Genève, Suisse

1995 – Deuxième Prix (le Premier Prix n’étant pas décerné) au Concours International de Guitare de “Jacinto et Inocencio Guerrero”, Madrid, Espagne

1992 et 1994 – Deuxième Prix et Prix du Public (1992) au Concours International de Guitare “Francisco Tàrrega”, Benicasim, Espagne

1992 – Premier Prix au Concours International d’Exécution Musicale “Maria Canals de Barcelona”, Espagne

1991 – Premier Prix au Concours International de Guitare “Città di Alessandria”, Italie

1988 – Premier Prix au Concours International de Guitare “Silesian Guitar Autumn”, Tychy, Pologne

1985 – Premier Prix et Prix Spécial au Concours National des Jeunesses Musicales, Tchirpan, Bulgarie.

George Vassilev s’est produit comme soliste dans de nombreux pays et salles réputées à travers le monde, telles que l’Ermitage à St-Petersbourg, l’Opéra de Sydney, le Royal Festival Hall à Londres, le Victoria Hall à Genève, New Opera House à Copenhague, The Arts Centre à Melbourne, le Waterfront Hall à Belfast, entre autres.

Il est invité à collaborer avec des agences de concerts telles que “IMG Artists”, “The Springboard Concert Trust”, “LACCS” à Londres ou “Georg Horthagel Konzertdirektion” en Allemagne, et joue sous la baguette de Saulius Sondeckis, Thierry Fischer, Emil Tabakov, Richard Toghetti, James Crabb et d’autres, avec des formations prestigieuses telles que l’Orchestre National d’Italie, l’Orchestre de la Suisse Romande, l’Orchestre de Chambre de Madrid, l’Orchestre National de la Radio Bulgare, l’Orchestre de chambre de l’Ermitage de St-Petersburg, l’Orchestre royal du Danemark, l’Orchestre de Chambre d’Australie (ACO), pour ne citer qu’elles.

Tout en poursuivant son activité de soliste, il trouve une forte inspiration dans la musique de chambre à travers une grande variété de genres – de la Renaissance et du baroque au tango, au jazz et à la musique électroacoustique. Sa personnalité éclectique et ses intérêts artistiques cosmopolites lui permettent de s’engager dans des projets qui vont au-delà des frontières stylistiques, en explorant de nouveaux horizons et relations entre la musique d’une part et la synthèse du son, l’image, la lumière, les mouvements ou la danse d’autre part.

Très sollicité comme musicien de chambre, George Vassilev collabore avec des artistes tels que James Crabb (accordéon et direction), Richard Toghetti (violon et direction), Brigitte Fournier (mezzo-soprano), Stéphane Chappuis (accordéon et bandonéon), André Ducret (direction), Irina-Kalina Goudeva (contrebasse), Elmira Darvarova (violon), Lionel Monnet (piano), Ejnar Kanding (composition), Christophe Fellay (percussions), Jörg Lingenberg (flûte), Hristo Yotzov (percussions), Michel Tirabosco (flûte de pan), Antonio Dominguez (guitare), Boris Berezovski (piano), Ute Lemper (voix), Angel Zaberski (piano jazz), Emmanuel Pahud (flûte) et d’autres.

Outre son travail de concertiste, George Vassilev est souvent invité à diriger des masterclasses dans le cadre de divers forums de guitare et festivals de musique à travers le monde.

L’enregistrement est une activité à laquelle George Vassilev prête une attention particulière. A part les émissions pour la radio et la télévision, il participe souvent à des projets de studio de musique contemporaine ou expérimentale. Il a réalisé une quinzaine de CDs, dont deux en solo, distribués par des producteurs tels que Fidesson, Artlab, Swiss Radio International, en Suisse ; Mega Sofia, en Bulgarie ; IMUK et Dacapo au Danemark ; MHR en Australie ; Marlow Guitar Series aux Etats-Unis ou par son propre label GVRecords (www.gvrecords.info).

Son album solo “George Vassilev, guitar recital” ainsi que le projet “Tango Jam – Piazzolla’s Quintets”, enregistré avec James Crabb, Richard Tognetti et des membres de l’Orchestre de Chambre d’Australie (ACO) à Sydney, ont reçu un excellent accueil de la part des mélomanes et sont considérés par les spécialistes parmi les meilleurs du genre.

George Vassilev est en outre impliqué dans l’enregistrement audio en tant qu’ingénieur du son et producteur. Ses activités sont principalement axées sur des projets acoustiques, où la haute technologie est au service de la musique afin d’embrasser l’émotion et la magie du son.

Cette approche globale, associée à un équipement de pointe, souvent fabriqué à la main ou construit selon des spécifications personnalisées, lui permet d’obtenir un son authentique avec la plus haute résolution, clarté et transparence.

Co-fondateur et directeur artistique des Journées internationales de la guitare à Sion (www.sionguitare.ch), George Vassilev dirige depuis 2001 la classe de guitare de l’HEMU – Haute Ecole de musique de Lausanne, site de Sion, Suisse (www.hemu.ch).